Ils chantent 48 chansons inoubliables de Paul Misraki
Voici réunis tous les principaux titres signés Paul Misraki, de l’époque des Collégiens de Ray Ventura aux années 50, en passant par les chansons de films. Des tubes, rien que des tubes, qui nous rappellent l’insouciance et la jeunesse de ces temps lointains qui, malgré les tracas de la vie, nous ...En savoir +
font quand même dire « Tout va très bien, tout va très bien »…
Réalisé en partenariat avec les ayants droits du célèbre compositeur à succès, voici réunis tous les principaux titres signés Paul Misraki, de l’époque des Collégiens de Ray Ventura aux années 50, en passant par les chansons de films, et en bonus l’auteur chantant un bouquet de ses refrains les plus populaires ! Des tubes, rien que des tubes, qui nous rappellent l’insouciance et la jeunesse de ces temps lointains qui, malgré les tracas de la vie, nous font quand même dire « Tout va très bien, tout va très bien »…

CD1 : Ray Ventura et ses Collégiens : Ah ! Vivement dimanche - Henri Decker : Avant de t’aimer - Ray Ventura et ses Collégiens : Ca vaut mieux que d’attraper la scarlatine - Edith Piaf : C’est la moindre des choses - Tino Rossi : Le chemin de ma belle - Lucienne Boyer : Chez moi - Luis Mariano : Chiens perdus sans collier - Les Frères Jacques : Complainte mécanique - Ray Ventura et ses Collégiens : Fantastique - Yves Montand : Flâner tous les deux - Renée Lebas : L’heure éblouissante - Jean Sablon : Insensiblement - Jeanne Moreau : J’ai choisi de rire - Suzy Solidor : J’aime l’accordéon - Danielle Darrieux : Je ne sais pas si je l’aime - Yvonne Vionnet : Laisser aller - Jacques Hélian : Malgré tout - Ray Ventura et son Orchestre, avec Max Elloy et Henri Salvador : Maria de Bahia - Les Frères Jacques : La Marquise a dit - Ray Ventura et son Orchestre, avec Henri Genès, Lucien Jeunesse et Paul Mattei : La mi-août - Juliette Gréco : Mon cœur n’était pas fait pour ça - Lucien Jeunesse : Oui mon amour - Paul Misraki : Pot-pourri N°1 - Paul Misraki : Pot-pourri N°2 -
CD2 : Maurice Chevalier : Paulette - Henri Salvador : Le petit souper aux chandelles - Charles Trenet : Pigeon vole - Sacha Distel : Quand j’y pense - Ray Ventura et ses Collégiens : Qu’est-ce qu’on attend ? - Rina Ketty : Rendez-moi mon cœur - Jean-Claude Pascal : Le rendez-vous - Lucien Jeunesse : Rio Bamba - Ray Ventura et son Orchestre avec Henri Salvador et Max Elloy : La samba de là-bas - Michèle Arnaud : Sans l’amour de toi - Ray Ventura et son Orchestre avec Lucien Jeunesse : Sans vous - Joséphine Baker : Sur deux notes - Edith Piaf : Sur une colline (La valse sans joie) - Ray Ventura et son Orchestre avec Paul Mattei : Tant je suis amoureux de vous - Line Renaud : Tant que tu m’aimeras - Ray Ventura et ses Collégiens : Tiens, tiens, tiens - Ray Ventura et ses Collégiens : Tout va très bien, Madame la Marquise - Jacqueline François : Tu n’peux pas t’figurer - André Dassary : Un amour sans chagrin - Lucienne Delyle : Valse des orgueilleux - Jean Sablon : Vous qui passez sans me voir - Suzy Delair : Y a pas trois moyens - Paul Misraki : Pot-pourri N°3 - Paul Misraki : Pot-pourri N°4 -
Ils chantent 48 chansons inoubliables de Paul Misraki Disponible
4.90 €
14.90 €
Réf. 0423.442
Ajouter au panier

Descriptif complet :
Ils chantent 48 chansons inoubliables de Paul Misraki

Voici réunis tous les principaux titres signés Paul Misraki, de l’époque des Collégiens de Ray Ventura aux années 50, en passant par les chansons de films. Des tubes, rien que des tubes, qui nous rappellent l’insouciance et la jeunesse de ces temps lointains qui, malgré les tracas de la vie, nous font quand même dire « Tout va très bien, tout va très bien »…
Réalisé en partenariat avec les ayants droits du célèbre compositeur à succès, voici réunis tous les principaux titres signés Paul Misraki, de l’époque des Collégiens de Ray Ventura aux années 50, en passant par les chansons de films, et en bonus l’auteur chantant un bouquet de ses refrains les plus populaires ! Des tubes, rien que des tubes, qui nous rappellent l’insouciance et la jeunesse de ces temps lointains qui, malgré les tracas de la vie, nous font quand même dire « Tout va très bien, tout va très bien »…

CD1 : Ray Ventura et ses Collégiens : Ah ! Vivement dimanche - Henri Decker : Avant de t’aimer - Ray Ventura et ses Collégiens : Ca vaut mieux que d’attraper la scarlatine - Edith Piaf : C’est la moindre des choses - Tino Rossi : Le chemin de ma belle - Lucienne Boyer : Chez moi - Luis Mariano : Chiens perdus sans collier - Les Frères Jacques : Complainte mécanique - Ray Ventura et ses Collégiens : Fantastique - Yves Montand : Flâner tous les deux - Renée Lebas : L’heure éblouissante - Jean Sablon : Insensiblement - Jeanne Moreau : J’ai choisi de rire - Suzy Solidor : J’aime l’accordéon - Danielle Darrieux : Je ne sais pas si je l’aime - Yvonne Vionnet : Laisser aller - Jacques Hélian : Malgré tout - Ray Ventura et son Orchestre, avec Max Elloy et Henri Salvador : Maria de Bahia - Les Frères Jacques : La Marquise a dit - Ray Ventura et son Orchestre, avec Henri Genès, Lucien Jeunesse et Paul Mattei : La mi-août - Juliette Gréco : Mon cœur n’était pas fait pour ça - Lucien Jeunesse : Oui mon amour - Paul Misraki : Pot-pourri N°1 - Paul Misraki : Pot-pourri N°2 -
CD2 : Maurice Chevalier : Paulette - Henri Salvador : Le petit souper aux chandelles - Charles Trenet : Pigeon vole - Sacha Distel : Quand j’y pense - Ray Ventura et ses Collégiens : Qu’est-ce qu’on attend ? - Rina Ketty : Rendez-moi mon cœur - Jean-Claude Pascal : Le rendez-vous - Lucien Jeunesse : Rio Bamba - Ray Ventura et son Orchestre avec Henri Salvador et Max Elloy : La samba de là-bas - Michèle Arnaud : Sans l’amour de toi - Ray Ventura et son Orchestre avec Lucien Jeunesse : Sans vous - Joséphine Baker : Sur deux notes - Edith Piaf : Sur une colline (La valse sans joie) - Ray Ventura et son Orchestre avec Paul Mattei : Tant je suis amoureux de vous - Line Renaud : Tant que tu m’aimeras - Ray Ventura et ses Collégiens : Tiens, tiens, tiens - Ray Ventura et ses Collégiens : Tout va très bien, Madame la Marquise - Jacqueline François : Tu n’peux pas t’figurer - André Dassary : Un amour sans chagrin - Lucienne Delyle : Valse des orgueilleux - Jean Sablon : Vous qui passez sans me voir - Suzy Delair : Y a pas trois moyens - Paul Misraki : Pot-pourri N°3 - Paul Misraki : Pot-pourri N°4 -

Haut de page