Offenbach anthologie
"La vie parisienne", "Les contes d'Hoffmann", "Orphée aux enfers"... Toutes les plus belles créations de Jacques Offenbach réunies dans une anthologie de 4 CD !

CD1 : - Orphée aux enfers : Ouverture - Le violoneux : Le violoneux du village - Le mariage aux lanternes : Ouverture -
...En savoir +
Orphée aux enfers : La femme dont le cœur rêve - Orphée aux enfers : Quand j'étais roi de Boétie - Orphée aux enfers : Pour attirer du fond de sa retraite - Orphée aux enfers : J'ai vu le Dieu Bacchus - La chanson de Fortunio : Si vous croyez que je vais dire partie 1 - La chanson de Fortunio : Si vous croyez que je vais dire partie 2 - Les bavards : C'est l'Espagne qui donne - Le brésilien : En allant à son ministère - Lischen et Fritzchen : Je suis alsacienne - La belle Hélène : Ouverture - La belle Hélène : Amours divins, charmantes flammes - La belle Hélène : Au mont Ida trois déesses partie 1 Le jugement de Paris - La belle Hélène: : Au mont Ida trois déesses partie 2 Le jugement de Paris - La belle Hélène: : On me donne Hélène la blonde - La belle hélène : Là ! vrai, Je ne suis pas coupable - Barbe-Bleue : V'la z'encor' de drôl's de jeunesses - Geneviève de Brabant : Protéger le repos des villes - La Princesse de Trebizonde : Moment fatal ! Hélas, que faire ? -
CD 2 : - La vie parisienne : Quadrille - La vie parisienne : Elles sont tristes les marquises - La vie parisienne : Ce que c'est pourtant que la vie - La vie parisienne : Je suis brésilien, j'ai de l'or - La vie parisienne : Nous venons, arrivons - La vie parisienne : Autrefois plus d'un amant - La vie parisienne : Vous souvient-il ma belle - La vie parisienne : Pour découper adroitement - La vie parisienne : Je suis veuve d'un colonel - La vie parisienne : On est v'nu m'inviter - La vie parisienne : On va courir, on va sortir - La vie parisienne : En endossant mon uniforme - La vie parisienne : Avant toute chose il faut être - La grande chasse de Gérolstein : Ouverture - La grande chasse de Gérolstein : Ah ! Que j'aime les militaires - La grande chasse de Gérolstein : Ah ! Ces fameux régiments - La grande chasse de Gérolstein : Pour épouser une princesse - La grande chasse de Gérolstein : Voici le sabre de mon père - La grande chasse de Gérolstein : Dites-lui qu'on l'a remarqué - La grande chasse de Gérolstein : Faut-il, mon Dieu que je sois bête ! - La grande chasse de Gérolstein : Il était un de mes aïeux - La périchole : Le conquérant dit à l'indienne - La périchole : Vous a-t-on dit souvent - La périchole : Ô mon cher amant je te jure - La périchole : Ah ! quel dîner je viens de faire - La périchole : Et là, Maintenant que nous sommes - La périchole : Tu n'es pas beau, Tu n'es pas riche -
CD 3 : - La fille du tambour major : Ouverture - Les brigands : Au chapeau je porte une aigrette - Les brigands : Après avoir pris à droite - Les brigands : J'entends un bruit de bottes - Les brigands : Arrête-toi donc, je t'en prie - Les brigands : Jadis vous n'aviez qu'un' patrie - Les brigands : Vraiment je n'en sais rien - Les brigands : Ô mes amours, ô mes maîtresses - Le roi carotte : Nous venons du fin fond de la Perse - La jolie parfumeuse : A Toulouse en Toulousain - Bagatelle : Javotte aimait le gros Mathurin - Madame l'Archiduc : Ou j'vais ? J'n'en savons rien - Madame l'Archiduc : Vous officier et sans moustaches - Madame l'Archiduc : Ne rentrez pas encore - Madame l'Archiduc : Le duc avec largesse - La boulangère a des écus : Les fariniers, les charbonniers - Maître Peronilla : D'où viens-tu chanson nouvelle ? - Maître Peronilla : Ma mère aux vignes m'envoyit partie 1 - Maître Peronilla : Ma mère aux vignes m'envoyit partie 2 - Maître Peronilla : Quand au four on le retire - Maître Peronilla : Je passe sur mon enfance - Maître Peronilla : Quand il cherche dans sa cervelle - La fille du tambour major : Tout en

Offenbach anthologie Disponible sur commande
19.95 €
Réf. 3591.443
Ajouter au panier

Descriptif complet :
Offenbach anthologie

"La vie parisienne", "Les contes d'Hoffmann", "Orphée aux enfers"... Toutes les plus belles créations de Jacques Offenbach réunies dans une anthologie de 4 CD !

CD1 : - Orphée aux enfers : Ouverture - Le violoneux : Le violoneux du village - Le mariage aux lanternes : Ouverture - Orphée aux enfers : La femme dont le cœur rêve - Orphée aux enfers : Quand j'étais roi de Boétie - Orphée aux enfers : Pour attirer du fond de sa retraite - Orphée aux enfers : J'ai vu le Dieu Bacchus - La chanson de Fortunio : Si vous croyez que je vais dire partie 1 - La chanson de Fortunio : Si vous croyez que je vais dire partie 2 - Les bavards : C'est l'Espagne qui donne - Le brésilien : En allant à son ministère - Lischen et Fritzchen : Je suis alsacienne - La belle Hélène : Ouverture - La belle Hélène : Amours divins, charmantes flammes - La belle Hélène : Au mont Ida trois déesses partie 1 Le jugement de Paris - La belle Hélène: : Au mont Ida trois déesses partie 2 Le jugement de Paris - La belle Hélène: : On me donne Hélène la blonde - La belle hélène : Là ! vrai, Je ne suis pas coupable - Barbe-Bleue : V'la z'encor' de drôl's de jeunesses - Geneviève de Brabant : Protéger le repos des villes - La Princesse de Trebizonde : Moment fatal ! Hélas, que faire ? -
CD 2 : - La vie parisienne : Quadrille - La vie parisienne : Elles sont tristes les marquises - La vie parisienne : Ce que c'est pourtant que la vie - La vie parisienne : Je suis brésilien, j'ai de l'or - La vie parisienne : Nous venons, arrivons - La vie parisienne : Autrefois plus d'un amant - La vie parisienne : Vous souvient-il ma belle - La vie parisienne : Pour découper adroitement - La vie parisienne : Je suis veuve d'un colonel - La vie parisienne : On est v'nu m'inviter - La vie parisienne : On va courir, on va sortir - La vie parisienne : En endossant mon uniforme - La vie parisienne : Avant toute chose il faut être - La grande chasse de Gérolstein : Ouverture - La grande chasse de Gérolstein : Ah ! Que j'aime les militaires - La grande chasse de Gérolstein : Ah ! Ces fameux régiments - La grande chasse de Gérolstein : Pour épouser une princesse - La grande chasse de Gérolstein : Voici le sabre de mon père - La grande chasse de Gérolstein : Dites-lui qu'on l'a remarqué - La grande chasse de Gérolstein : Faut-il, mon Dieu que je sois bête ! - La grande chasse de Gérolstein : Il était un de mes aïeux - La périchole : Le conquérant dit à l'indienne - La périchole : Vous a-t-on dit souvent - La périchole : Ô mon cher amant je te jure - La périchole : Ah ! quel dîner je viens de faire - La périchole : Et là, Maintenant que nous sommes - La périchole : Tu n'es pas beau, Tu n'es pas riche -
CD 3 : - La fille du tambour major : Ouverture - Les brigands : Au chapeau je porte une aigrette - Les brigands : Après avoir pris à droite - Les brigands : J'entends un bruit de bottes - Les brigands : Arrête-toi donc, je t'en prie - Les brigands : Jadis vous n'aviez qu'un' patrie - Les brigands : Vraiment je n'en sais rien - Les brigands : Ô mes amours, ô mes maîtresses - Le roi carotte : Nous venons du fin fond de la Perse - La jolie parfumeuse : A Toulouse en Toulousain - Bagatelle : Javotte aimait le gros Mathurin - Madame l'Archiduc : Ou j'vais ? J'n'en savons rien - Madame l'Archiduc : Vous officier et sans moustaches - Madame l'Archiduc : Ne rentrez pas encore - Madame l'Archiduc : Le duc avec largesse - La boulangère a des écus : Les fariniers, les charbonniers - Maître Peronilla : D'où viens-tu chanson nouvelle ? - Maître Peronilla : Ma mère aux vignes m'envoyit partie 1 - Maître Peronilla : Ma mère aux vignes m'envoyit partie 2 - Maître Peronilla : Quand au four on le retire - Maître Peronilla : Je passe sur mon enfance - Maître Peronilla : Quand il cherche dans sa cervelle - La fille du tambour major : Tout en

Haut de page