Marie Bizet : succès et raretés (CD)
Véritable clown en robe, la fantaisiste Marie BIZET demeure l’inoubliable créatrice de "L’Hôtel des Trois Canards", immense succès de la guerre. Après "Ignace" aux côtés de Fernandel et d’Andrex et avant de lancer les premières compositions de Gilbert Bécaud encore totalement inconnu, elle a ...En savoir +
enregistré nombre de refrains populaires, tous réunis ici : "Quel coq on a", "Quand le bâtiment va", "Monsieur Martin", etc. Un hommage amplement mérité à Marie BIZET qui n’avait encore jamais eu les joies d’une réédition à son effigie.
L’Hôtel des Trois Canards - Quel coq on a - Conseils - Oh ! Que c’est haut - L’escargot - Histoire d’un petit oiseau - Bêle, bêle, bêle - Le chasseur de baleines - La guêpe - Le goujon - Le faux monnayeur - Elle a perdu son p’tit panier - La fidèle Adèle - Quand vous viendrez chez moi - Mon Anatole (Monologue de René Fauchoix) - La robe en ponge / C’est rien, mais fallait y penser - Quand le bâtiment va - Où veux-tu en v’nir ? - Si je pouvais t'aimer un peu moins - Monsieur Martin - Je cherche un mari - I'm'bat - J'aurais bien pu - Quand on a ces idées-là - Tout est au duc .. - J’y vas-t’y, j’y vas-t’y pas ?

Marie Bizet : succès et raretés (CD) Disponible
14.95 €
Réf. 3072.345
Ajouter au panier

Descriptif complet :
Marie Bizet : succès et raretés (CD)

Véritable clown en robe, la fantaisiste Marie BIZET demeure l’inoubliable créatrice de "L’Hôtel des Trois Canards", immense succès de la guerre. Après "Ignace" aux côtés de Fernandel et d’Andrex et avant de lancer les premières compositions de Gilbert Bécaud encore totalement inconnu, elle a enregistré nombre de refrains populaires, tous réunis ici : "Quel coq on a", "Quand le bâtiment va", "Monsieur Martin", etc. Un hommage amplement mérité à Marie BIZET qui n’avait encore jamais eu les joies d’une réédition à son effigie.
L’Hôtel des Trois Canards - Quel coq on a - Conseils - Oh ! Que c’est haut - L’escargot - Histoire d’un petit oiseau - Bêle, bêle, bêle - Le chasseur de baleines - La guêpe - Le goujon - Le faux monnayeur - Elle a perdu son p’tit panier - La fidèle Adèle - Quand vous viendrez chez moi - Mon Anatole (Monologue de René Fauchoix) - La robe en ponge / C’est rien, mais fallait y penser - Quand le bâtiment va - Où veux-tu en v’nir ? - Si je pouvais t'aimer un peu moins - Monsieur Martin - Je cherche un mari - I'm'bat - J'aurais bien pu - Quand on a ces idées-là - Tout est au duc .. - J’y vas-t’y, j’y vas-t’y pas ?

Haut de page