Leny Escudero


CD1 : Pour une amourette - Ballade à Sylvie - Parce que tu lui ressembles - L'arbre de vie - Viens je t'emmène faire un tour - Il faut vivre - Vingt ans aprés - Quand on cesse d'aimer - On avait fait - Rupture à cinq temps - A Malypense - Tu te reconnaîtras - Nous n'aurons pas le temps -
...En savoir +
Rue de Belleville - La Malvenue - Le désamour - Parce qu'elle m'a dit - Clovis est revenu - Il n'en restera rien - P'tit frère -
CD2 : Stéphanie - Quand - Toi fais comme si - Merci tout p"tit - Tout ce qu'il m'a fallu - Rachel - Premier amour - Petite mère - La fête est terminée - La cérémonie - Commes les statues - Je t'attends à Charbonne - Le tiers amour - Le Royaume perdu - Ma ville - La grapilleuse - La Simone - Les gens heureux - Je n'ai pas su t'aimer - Trop fragile - Tu as le coeur sauvage


- Hommage
Leny Escudero Disponible
9.99 €
Réf. 4324.349
Ajouter au panier
4/ 4 sur 1 avis > Voir les avis clients

Descriptif complet :
Leny Escudero



CD1 : Pour une amourette - Ballade à Sylvie - Parce que tu lui ressembles - L'arbre de vie - Viens je t'emmène faire un tour - Il faut vivre - Vingt ans aprés - Quand on cesse d'aimer - On avait fait - Rupture à cinq temps - A Malypense - Tu te reconnaîtras - Nous n'aurons pas le temps - Rue de Belleville - La Malvenue - Le désamour - Parce qu'elle m'a dit - Clovis est revenu - Il n'en restera rien - P'tit frère -
CD2 : Stéphanie - Quand - Toi fais comme si - Merci tout p"tit - Tout ce qu'il m'a fallu - Rachel - Premier amour - Petite mère - La fête est terminée - La cérémonie - Commes les statues - Je t'attends à Charbonne - Le tiers amour - Le Royaume perdu - Ma ville - La grapilleuse - La Simone - Les gens heureux - Je n'ai pas su t'aimer - Trop fragile - Tu as le coeur sauvage

- Hommage

ALAIN, 23/08/2014

très beau double CD et cela me renvoie aux années 60 où tout était beau même les lény escudéro jean ferrat jacques brel brassens béart les grands qui se mélangeaient avec les yéyés et cela convenait à une majorité de français où l'insoucience et le bonheur régnaient ce qui est moins le cas aujourd'hui.

Haut de page