Marie Darmont
"Lady Crooner" idéale, elle a la classe des Grandes : l'élégance, le rayonnement, la sympathie et bien sûr la voix, celle d'une chanteuse de charme accomplie. Mieux qu'un espoir, c'est un réel talent, dont la présence s'est affirmée en un temps record. Marie DARMONT est simple et vraie. Elle chante ...En savoir +
avec son cœur. Elle ne pousse pas des clameurs à tous vents, elle ne déchire pas chaque soir son cœur ou sa voix, elle chante naturellement avec le micro, en demi-teintes, d'une voix posée où passent parfois de discrètes bouffées de chaleur, créant spontanément, sans effets faciles, l'atmosphère. Et surtout, Marie DARMONT a aussi prouvé l'intelligence de ses goûts, ne serait-ce qu'en choisissant bien ses chansons, de Trenet à Aznavour, d’Ulmer à Bécaud, de Mireille à Jean Constantin. Elle chante l'amour, les choses de l'amour avec une sensibilité contenue, une douce ferveur et un métier très sûr, de sorte qu'elle sera pendant de nombreuses années, l'une de nos meilleures interprètes féminines. Marie DARMONT, un modèle de distinction, sans nul doute l'une des plus grandes Dames de la Chanson. Et un vrai régal pour les oreilles à redécouvrir absolument.
Charles Aznavour, Pierre Roche : Ma main a besoin de ta main - Varel et Bailly : Images - Charles Trenet : En ce temps-là - Lyane Mairève : La chanson du mauvais garçon - Fernande Bergerac, Maurice Denoux : Berce-moi tendrement - Jacques Larue, Pierre Allier : Ciel de mon village - Varel et Bailly : Tourterelle - Charles Aznavour, Tommy Edwards : Ce n’est pas vous - Jacques Larue, Aimé Barelli : On efface tout - A. Jacques, Maurice Denoux et Jacques Fuller : Quand tu me fais danser - Guy Mauzé, A. Jacques, Maurice Denoux : Bonsoir mon amour - Bernard Hubrenne, André Popp : Dans les rues et les faubourgs - Dominique Pado, Guy Lafarge : Comme on danse à Paris - Charles Aznavour, Gaby Wagenheim : Parce que - René Rouzaud, Hervé Cordovil : Mon p’tit fichu - Georges Bérard, Georges Ulmer : Le cœur de ma ville - Charles Trenet, Walter Eiger : En avril à Paris - Pierre Delanoë, Gilbert Bécaud : Que toi - Pierre Delanoë, Gilbert Bécaud : Passe ton chemin - Jean Constantin : Mets deux thunes dans l’bastringue - Guy Favereau et André Piouffre – Jonato : Pardon - Georges Tabet, Mireille : Le temps des mousselines - Robert Chabrier, Nino Rota : La Strada - Jean Setti, Jilaijan : La vieille rengaine

Marie Darmont - Collection 78 tours et puis s'en vont Disponible
14.95 €
Réf. 3861.341
Ajouter au panier

Descriptif complet :
Marie Darmont

"Lady Crooner" idéale, elle a la classe des Grandes : l'élégance, le rayonnement, la sympathie et bien sûr la voix, celle d'une chanteuse de charme accomplie. Mieux qu'un espoir, c'est un réel talent, dont la présence s'est affirmée en un temps record. Marie DARMONT est simple et vraie. Elle chante avec son cœur. Elle ne pousse pas des clameurs à tous vents, elle ne déchire pas chaque soir son cœur ou sa voix, elle chante naturellement avec le micro, en demi-teintes, d'une voix posée où passent parfois de discrètes bouffées de chaleur, créant spontanément, sans effets faciles, l'atmosphère. Et surtout, Marie DARMONT a aussi prouvé l'intelligence de ses goûts, ne serait-ce qu'en choisissant bien ses chansons, de Trenet à Aznavour, d’Ulmer à Bécaud, de Mireille à Jean Constantin. Elle chante l'amour, les choses de l'amour avec une sensibilité contenue, une douce ferveur et un métier très sûr, de sorte qu'elle sera pendant de nombreuses années, l'une de nos meilleures interprètes féminines. Marie DARMONT, un modèle de distinction, sans nul doute l'une des plus grandes Dames de la Chanson. Et un vrai régal pour les oreilles à redécouvrir absolument.
Charles Aznavour, Pierre Roche : Ma main a besoin de ta main - Varel et Bailly : Images - Charles Trenet : En ce temps-là - Lyane Mairève : La chanson du mauvais garçon - Fernande Bergerac, Maurice Denoux : Berce-moi tendrement - Jacques Larue, Pierre Allier : Ciel de mon village - Varel et Bailly : Tourterelle - Charles Aznavour, Tommy Edwards : Ce n’est pas vous - Jacques Larue, Aimé Barelli : On efface tout - A. Jacques, Maurice Denoux et Jacques Fuller : Quand tu me fais danser - Guy Mauzé, A. Jacques, Maurice Denoux : Bonsoir mon amour - Bernard Hubrenne, André Popp : Dans les rues et les faubourgs - Dominique Pado, Guy Lafarge : Comme on danse à Paris - Charles Aznavour, Gaby Wagenheim : Parce que - René Rouzaud, Hervé Cordovil : Mon p’tit fichu - Georges Bérard, Georges Ulmer : Le cœur de ma ville - Charles Trenet, Walter Eiger : En avril à Paris - Pierre Delanoë, Gilbert Bécaud : Que toi - Pierre Delanoë, Gilbert Bécaud : Passe ton chemin - Jean Constantin : Mets deux thunes dans l’bastringue - Guy Favereau et André Piouffre – Jonato : Pardon - Georges Tabet, Mireille : Le temps des mousselines - Robert Chabrier, Nino Rota : La Strada - Jean Setti, Jilaijan : La vieille rengaine

Haut de page